Introduction

Qu’est-ce que l’inclusion sociale ?

La définition de l’inclusion sociale adoptée par le CBUC/CULC est : la manière participative, authentique et responsable en vertu de laquelle les institutions soutiennent et renforcent les principes d’accès, d’équité et, ainsi, d’inclusion sociale pour tous. En particulier, l’inclusion sociale est la manière en vertu de laquelle les bibliothèques municipales :

  • comprennent et s’engagent dans leurs communautés;
  • explorent, envisagent et défient les obstacles, valeurs et comportements;
  • développent, mettent en œuvre et évaluent les systèmes, programmes, politiques et procédures;
  • fournissent un accès équitable aux services et aux occasions de processus décisionnel;
  • démontrent le niveau d’inclusion par des résultats concrets.

Quel est le rôle de la bibliothèque dans l’élimination des obstacles à l’inclusion sociale ?

En plus d’offrir un milieu de jeu et d’apprentissage sûr, les bibliothèques jouent un rôle dans l’élimination des obstacles auxquels font face les nouveaux immigrants en fournissant des renseignements et des services gratuits, notamment un accès à:

  • des ressources gouvernementales, médicales et communautaires;
  • des services ciblés et pertinents;
  • des TIC, tels que l’utilisation gratuite d’ordinateurs et d’Internet;
  • des débouchés;
  • des renseignements sur le Canada et les communautés locales;
  • des outils qui aident les jeunes à acquérir des compétences en leadership dans le but d’influer sur l’élaboration des politiques.

Les bibliothèques sont également bien placées pour exposer les nouveaux immigrants à :

  • des systèmes, des pratiques et de la gouvernance qui aident à surmonter les obstacles linguistiques et règlementaires;
  • l’instruction en anglais conversationnel et en anglais langue seconde.

Les efforts des bibliothèques municipales doivent être lucides dans ce qu’ils visent à accomplir, soit de résoudre l’exclusion sociale et de promouvoir l’inclusion sociale.

Apprentissages clefs : bibliothèques et inclusion sociale

  • Les bibliothèques municipales jouent un rôle fondamental dans la promotion de l’inclusion sociale en comblant le fossé entre les infopauvres et les inforiches.
  • L’accès à l’information est impératif à l’inclusion sociale, mais le simple stockage de livres multilingues dans les bibliothèques ne favorisera pas l’inclusion sociale des nouveaux immigrants.
  • Les bibliothécaires ont l’occasion de transformer les bibliothèques en un endroit où les immigrants se sentent inclus en les rendant appropriées et significatives. Ils doivent aussi enseigner les compétences de culture informationnelle qui rendront les programmes et collections en bibliothèque accessibles.
  • Les bibliothécaires et les gestionnaires d’information devraient se considérer comme des mentors et des portiers pour les personnes privées d’accès aux TIC et à l’information importante.
  • Les bibliothèques, grâce à la provision de ressources, d’espace public, et d’accès et de formation aux TIC, jouent un rôle clef dans la promotion de l’inclusion sociale.
  • Une myriade d’obstacles, y compris les facteurs institutionnels, comme la politique d’adhésion aux bibliothèques, doivent être examinés et évalués en collaboration avec les communautés desservies par les bibliothèques.