Sixième question

Un plan d’action a été élaboré qui comprend : analyse des besoins et des lacunes dans les services de la communauté; résultats de la vérification annuelle de l’inclusion sociale; stratégies ciblées en matière de gouvernance; ressources humaines et formation/apprentissage, en plus des programmes/services, du développement, de la mise en œuvre et de l’évaluation des collections.

Qu’est-ce que c’est et pourquoi est-ce que c’est important ?

L’intentionnalité a été classée comme essentielle à l’élimination des obstacles à l’inclusion, ce qui explique pourquoi la trousse de vérification est axée sur l’intentionnalité de ce travail.

De quoi cela a-t-il l’air et comment le faire ?

Examiner l’analyse des besoins et lacunes en matière de services de la communauté

Si une évaluation des besoins et lacunes communautaires n’a pas été effectuée, reportez-vous à la première question de cette trousse pour obtenir des suggestions sur la façon d’effectuer l’évaluation.

Si l’évaluation a été achevée, passez les résultats de l’évaluation en revue et ajoutez-les à la table ci-dessous :

Exercice 6.1 Résultats de l’évaluation des besoins et lacunes
Évaluation des besoins et lacunes de la communauté Résultats
1. Quels besoins, lacunes et recommandations ont-elles été formulées dans l’analyse ?
2. Quels projets ont-ils été développés pour répondre à quels besoins et lacunes ?
3.

  • Quels projets ou initiatives ont-ils été mis en attente ?
  • À quels besoins ces projets répondent-ils ? (Par exemple : collections élargies, meilleure représentation de ce groupe communautaire au sein du conseil d’administration, du personnel ou des équipes de bénévoles)? Pourquoi ?
4.

  • Quels projets ou initiatives ont-ils besoin d’un apport supplémentaire ?
  • L’aide de la communauté est-elle nécessaire pour mieux comprendre ses besoins ou aider la bibliothèque avec ses efforts de sensibilisation et de communication ? Dans l’affirmative, qui doit-il être contacté pour commencer ?
5. Quels projets ont-ils été mis en œuvre, sans donner les résultats escomptés ? Le groupe de planification a-t-il évalué la raison pour laquelle le projet n’a pas abouti ?
6. Quelles suggestions d’amélioration ont-elles été faites ?

Exécuter la vérification d’inclusion sociale

Nous recommandons que la bibliothèque exécute la vérification de l’inclusion sociale, même si elle n’a pas élaboré un plan d}inclusion sociale. Cela l’aidera à établir les points forts, les faiblesses et les occasions, et à déterminer les aspects sur lesquels axer le travail d’inclusion sociale. Elle pourra aussi reconnaître les points forts de la bibliothèque.

Après que la bibliothèque a effectué la vérification de l’inclusion sociale, formez un petit groupe de travail pour passer les résultats en revue et évaluer l’état et le progrès. Utilisez l’exercice ci-dessous pour réaliser une vue rapide des points forts et des faiblesses.

Exercice 6.2 Résultats de la vérification de l’inclusion sociale
Questions d’exercice Questions et indicateurs de la vérification
Réceptivité Intentionnalité Inclusion
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Évaluer la communauté Évaluer la diversité Équipes mixtes Démarche communautaire Planification interne de l’équipe Utiliser le plan Formation Sensibilisation Budget Équipes diversifiées Utilisation accrue Collaboration
Quelles questions ne reflètent-elles aucun changement en matière d’état et de progrès ?

Quelles questions reflètent-elles un changement négatif en matière de progrès ?

Quelles questions reflètent-elles un changement positif en matière d’état et de progrès ?

Élaborer des stratégies

Le plan devrait inclure des stratégies pour l’ensemble des aspects suivants détaillés dans la exercice 6.3.

Exercise 6.3 Élaboration de stratégie
Stratégie comprend : Évaluation préliminaire des politiques, stratégies et pratiques Changements exigés ? Responsabilité et échéances
GOUVERNANCE
Les représentants de votre conseil d’administration évaluent l’intérêt, la disponibilité et la contribution potentielle des candidats au conseil d’administration.
En plus des critères de recrutement traditionnels, le conseil encourage les candidatures des membres de la communauté en promouvant la bibliothèque et la possibilité de bénévolat auprès des membres de la communauté cible au moyen des :

  • journaux ethniques,
  • stations de radio à caractère ethnique,
  • associations,
  • clubs locaux,
  • organismes à but non lucratif qui offrent des services à ce groupe communautaire.
En évaluant les candidatures aux postes au sein du conseil d’administration, le conseil examine les demandes afin d’évaluer si l’un des candidats :

  • est représentatif des groupes communautaires cibles
  • a des connaissances ou une formation en matière de compétence culturelle, d’inclusion sociale, et de lutte contre le racisme et l’oppression
  • comprend l’importance que la bibliothèque soit inclusive du point de vue social
Envisagez de demander aux candidats au conseil d’administration d’expliquer comment une bibliothèque peut agir comme un véhicule important à l’inclusion sociale pour les nouveaux immigrants, les membres de certains groupes ethniques ou religieux, les jeunes, les aînés, etc.
RESSOURCES HUMAINES :
Répondez aux questions suivantes pour évaluer les pratiques de la bibliothèque en matière de diversité des ressources humaines :
Le processus de recrutement formel ou informel du personnel est-il inclusif des membres du groupe communautaire cible ?
Les stratégies d’embauche permettent-elles de recruter des membres du personnel qui ont les connaissances et l’expérience nécessaires pour travailler avec les diverses communautés ?
La bibliothèque offre-t-elle une formation pour aider le personnel à travailler efficacement avec des personnes venant d’horizons différents ?
Quel est l’historique de la bibliothèque pour ce qui est de l’égalité des chances en matière de recrutement et de promotion pour les professionnels diversifiés et qualifiés ?
La bibliothèque a-t-elle établi une politique ou un objectif numérique pour engager des personnes à partir des groupes communautaires cibles ?
La bibliothèque a-t-elle désigné des membres du personnel de développement communautaire responsables de la sensibilisation communautaire et/ou des diverses communautés ?
FORMATION/APPRENTISSAGE
Une formation sur l’inclusion sociale a-t-elle été incluse dans les plans actuels de formation et de perfectionnement pour l’ensemble du personnel ?
Quels types de programmes de formation ont-ils été sélectionnés ? Ce type de formation convient-il mieux à la culture et au budget de la bibliothèque ?
Quels membres du personnel sont-ils chargés d’élaborer le plan de formation et d’apprentissage en matière d’inclusion sociale ?
Quels membres du personnel sont-ils responsables des recherches sur les différents programmes de formation ?
PROGRAMMES/SERVICES
La bibliothèque a-t-elle des programmes qui facilitent l’intégration des nouveaux immigrants, des jeunes, des autochtones, des personnes âgées et des principaux groupes ethniques et culturels dans la communauté où se trouve la bibliothèque ?
La bibliothèque collabore-t-elle avec les organismes d’immigrants et de réfugiés pour faciliter l’inclusion des nouveaux immigrants par le biais de programmes comme l’ALS, l’aide à l’établissement, la formation à la citoyenneté et les cercles de lecture ?
La bibliothèque fournira-t-elle des programmes qui encouragent les membres de la communauté cible à se rassembler dans la bibliothèque et de s’engager dans ses offres ?
COLLECTIONS
La bibliothèque a-t-elle des collections (livres, journaux, périodiques et supports audiovisuels) qui représentent la culture ou la langue de la communauté cible ?
La bibliothèque sait-elle si ce matériel intéresse la communauté cible ?
La bibliothèque demande-t-elle l’avis des membres de la communauté cible avant ou après l’approvisionnement du matériel ?

Leçons de la Bibliothèque municipale de Toronto

La Bibliothèque municipale de Toronto affirme que la satisfaction des besoins de l’ensemble de la population de Toronto est fondamentale au développement des services de la Bibliothèque municipale de Toronto.

Gouvernance

  • Loi sur les bibliothèques publiques de l’Ontario
    Cette loi consacre les principes de gouvernance par un conseil avec une majorité de représentants des citoyens et soutient que les principaux services de bibliothèque doivent être gratuits. Étant donné que ces principes sont inclus dans la loi, ils ne sont pas spécifiquement référencés dans le cadre stratégique de la Bibliothèque municipale de Toronto. Mais ces principes sont reconnus comme étant fondamentaux à la promotion de l’inclusion sociale. (http://www.e-laws.gov.on.ca/html/statutes/french/elaws_statutes_90p44_f.htm)
  • Les règlements du conseil de la Bibliothèque municipale de Toronto soulignent les pratiques visant à encourager la participation et la transparence dans les processus décisionnels. Il y a un préavis public des réunions et des ordres du jour. Les réunions sont ouvertes au public, et le public a le droit de discuter les sujets d’intérêt.

Politique sur la sélection du matériel

Cette politique souligne l’engagement de la bibliothèque à la liberté intellectuelle. On y décrit aussi le rôle des bibliothèques dans la collecte de matériel qui informe et accroît la capacité d’une personne à fonctionner efficacement en tant que membre de la société et qui reflète la diversité et le patrimoine linguistique et culturel de la communauté de Toronto.

Politique sur la circulation

La politique sur la circulation de la bibliothèque énonce les conditions pour la promotion de l’accès équitable aux services de la bibliothèque. Un état d’exonération des amendes est offert aux personnes handicapées qui éprouvent des difficultés à accéder à un service de bibliothèque. En outre, des initiatives ciblées éliminent les obstacles à des groupes particuliers. Par exemple, un programme de pardon des amendes aux adolescents a été exécuté périodiquement. Il y a aussi des mesures d’adaptation pour les personnes sans domicile fixe, y compris les résidents vivant dans des foyers. Un groupe de travail étudie actuellement d’autres initiatives visant à éliminer les obstacles des amendes et des frais.

Politique sur la traduction

La politique sur la traduction de la bibliothèque énonce l’engagement à traduire les renseignements importants sur les collections, services et programmes de la bibliothèque dans certaines langues pour garantir que les services de bibliothèque sont accessibles à tous.

Politique sur la programmation

Les programmes de la bibliothèque sont gratuits et ouverts à tous. Les adaptations pour les personnes handicapées sont disponibles sur demande.

Politique sur la réservation de salles

Des tarifs inférieurs sont offerts aux groupes à but non lucratif.

Programme d’établissement de la bibliothèque

Le Programme d’établissement de la bibliothèque offert dans 19 emplacements est ouvert à tous les résidents sans preuve de leur statut aux termes du partenariat avec Citoyenneté et Immigration Canada.

Leçons de la bibliothèque municipale de Hamilton

Politique sur le choix du matériel

Politique sur le choix du matériel

La responsabilité ultime de la sélection du matériel incombe au bibliothécaire en chef, qui agit en conformité avec la politique générale définie par le conseil de la bibliothèque. Dans la pratique, ce pouvoir est délégué au personnel professionnel.

La Bibliothèque municipale de Hamilton soutient la déclaration sur la liberté intellectuelle adoptée par l’Association canadienne des bibliothèques en 1985 et la Déclaration sur les droits intellectuels de la personne adoptée par l’Association des bibliothèques de l’Ontario en 1998.

Le conseil de la bibliothèque, durant l’établissement d’une politique sur la sélection du matériel, était conscient de la Loi constitutionnelle de 1982, partie 1, la Charte canadienne des droits et libertés, section 2b, qui garantit à chacun les libertés fondamentales suivantes : « b) liberté de pensée, de croyance, d’opinion et d’expression, y compris la liberté de la presse et des autres moyens de communication. »

Accords de partenariat/projet

En plus des politiques officielles, la Bibliothèque municipale de Hamilton a conclu des accords de partenariat/projet spécifiques avec les principaux intervenants. Ces accords fournissent au personnel des analyses comparatives et des outils d’évaluation pour les services aux nouveaux arrivants. Les partenariats sont essentiels à tous les projets de bibliothèque, mais surtout aux programmes destinés aux nouveaux arrivants. Un partenariat en cours avec l’Organisme pour les Services d’Intégration et d’Adaptation (SISO) a rendu possible bon nombre de ces programmes et services innovateurs.

Diversité du personnel

En plus de l’engagement de la Bibliothèque municipale de Hamilton à de nombreux accords de partenariat, projets spéciaux et programmes, un poste à temps plein de bibliothécaire aux diverses communautés a été créé en 2004. Ce bibliothécaire travaille avec le personnel des services publics, du développement communautaire et des collections, de même que la direction, pour surveiller et évaluer la diversité/l’inclusion des programmes, services et collections.

CONSEIL :

L’intentionnalité nécessite que la bibliothèque évalue objectivement la pertinence des programmes et services offerts à la communauté cible. À ce stade, nous recommandons que la bibliothèque exécute la vérification de l’inclusion sociale. Le processus est essentiel pour déterminer à la fois les points forts et les faiblesses de ses efforts d’inclusion sociale. Il permet également de cerner les possibilités d’amélioration.

Utilisez les ressources, outils et renseignements dans cette section pour élaborer des stratégies pour le développement, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes et initiatives de gouvernance, de ressources humaines, de formation et de collections de la bibliothèque.

Interprétation de l’outil de vérification – Comment évaluer l’état et le progrès

L’outil de vérification de l’inclusion sociale est conçu pour aider la bibliothèque à évaluer son état actuel et les progrès réalisés dans l’élimination des obstacles à l’inclusion sociale. Cette case contient quelques exemples pour vous aider lorsque vous utilisez l’outil de vérification pour la sixième question.

État bas/Progrès bas

Ce peut être le cas lorsque la bibliothèque n’a pas élaboré un plan d’action et/ou n’a pas apporté des modifications importantes pour améliorer le niveau d’inclusion.

Que devez-vous faire ? Soyez réceptif au changement.

C’est un moment propice pour effectuer la vérification d’inclusion sociale pour connaître la position de la bibliothèque. Si la bibliothèque n’a pas une connaissance approfondie de la communauté et de ses besoins, reportez-vous au premier chapitre, étant donné que ces exercices vous aideront. Les exercices dans ce chapitre vous aideront à élaborer un plan d’action pour l’inclusion et à commencer à apporter des changements.

État bas/Progrès élevé

Ce peut être le cas lorsque la bibliothèque n’a pas encore fait de grands progrès vers l’inclusion, mais qu’il y a un plan en place visant à modifier les stratégies. Les travaux préparatoires sont complets et, surtout, la bibliothèque est engagée avec la communauté cible.

Que devez-vous faire ? Raffinez.

Les exercices dans ce chapitre vous aideront à raffiner les plans de la bibliothèque et à permettre la mise en œuvre de nouvelles stratégies. L’affectation des responsabilités et l’établissement des délais contribueront à garantir que les stratégies d’inclusion sont mises en œuvre. La bibliothèque pourra améliorer l’état futur en comptant effectuer la vérification d’inclusion sociale annuellement, ainsi que mettre en place des méthodes visant à évaluer les progrès de la bibliothèque.

État élevé/Progrès bas

Ce peut être le cas lorsque la bibliothèque a profilé et consulté la communauté cible, mais n’a pas encore formé un comité consultatif. La bibliothèque a élaboré et mis en œuvre des stratégies d’inclusion pour certains aspects, mais pas tous, et il n’y a pas un plan clair pour savoir où aller ensuite.

Que devez-vous faire ? Devenez intentionnel.

Les exercices dans ce chapitre aideront à la bibliothèque à devenir intentionnelle. La bibliothèque est sur la bonne voie, mais est encore en danger de perdre son élan. Il est important de couvrir tous les aspects, de la gouvernance, les ressources humaines, la formation et les programmes aux services et aux collections. Il est également important de suivre un plan précis de la mise en œuvre à l’évaluation. La bibliothèque peut également améliorer les progrès en établissant des délais et en s’assurant de désigner un chef de projet de l’inclusion.

État élevé/Progrès élevé

Ce peut être le cas lorsque la bibliothèque a un comité consultatif communautaire actif, sait ce dont la communauté a besoin, a terminé la vérification de l’inclusion sociale et est continuellement en train d’élaborer et de modifier les stratégies organisationnelles pour éliminer les obstacles à l’inclusion. Il y a également une évaluation périodique des stratégies, programmes, services, collections et programmes de formation selon l’optique d’inclusion.

Que devez-vous faire ? Encadrez les autres.

La bibliothèque fait preuve d’une grande capacité à élaborer et à suivre un plan d’action vers l’inclusion. Sans doute, il y aura eu de grands succès en cours de chemin, ainsi que certains échecs. Le partage de ces expériences avec d’autres bibliothèques aidera tout le monde à devenir plus inclusif.