Quatrième question

La bibliothèque a formé une équipe conjointe active de gestionnaires et de non-gestionnaires consacrée à l’évaluation et à l’élimination des obstacles à l’inclusion. Elle a aussi intégré l’élimination des obstacles à l’inclusion dans les politiques et les structures de planification des services au sein de l’organisation.

Qu’est-ce que c’est et pourquoi est-ce que c’est important ?

Cette question évalue si l’élimination des obstacles à l’inclusion est un engagement partagé par les membres du personnel à tous les échelons. Elle détermine également si les membres de la direction et le personnel n’appartenant pas à la direction ont tous les deux contribué à l’élaboration ou à la modification des politiques et structures de planification des services de la bibliothèque pour s’assurer que les politiques sont inclusives.

Comme indiqué précédemment, la plupart des travaux visant à éliminer les obstacles à l’inclusion nécessitent une démarche participative, authentique et responsable, non seulement avec la communauté, mais avec tous les membres du personnel, les membres du conseil et les bénévoles. Afin d’explorer vraiment les croyances actuelles et de les remettre en question, toutes les parties concernées doivent participer à ce dialogue.

Cela aidera à changer les efforts de la direction pour qu’ils soient concrètement réalisés par l’ensemble du personnel, des bénévoles et des membres du conseil. Les principes de gestion du changement organisationnel dictent que les changements aux pratiques et comportements sont effectivement développés et plus rapidement intégrés aux pratiques si tous les membres du personnel participent à la discussion, à la formulation et à l’application des politiques. L’engagement aux pratiques relatives à l’élimination des obstacles à l’inclusion est ainsi protégé, même quand il y a un roulement de personnel.

La participation de tous les membres du personnel à l’élaboration des politiques opérationnelles visant à éliminer les obstacles à l’inclusion inspire ce qui suit :

  • un débat plus riche,
  • un plus grand partage des idées,
  • l’unité des membres du personnel pour créer un cadre de discussion et de mise en œuvre des politiques,
  • l’acceptation des nouvelles politiques avant leur mise en œuvre,
  • l’application rapide de ces politiques.

Naturellement, il peut ne pas être possible d’inclure tous les membres du personnel dans toutes les discussions et l’élaboration des politiques. Néanmoins, il est essentiel que le processus permette d’inclure un groupe représentatif du personnel dans les différentes étapes de l’élaboration des politiques, notamment la discussion, la formulation, la promotion et la mise en œuvre de toute politique nouvelle ou modifiée.

Leçons tirées de Inclusiveness at Work: How to Build Inclusive Non-profit Organizations

  • Les initiatives d’inclusion ont plus de succès quand le conseil et le directeur exécutif/chef de la direction participent pleinement au développement, à la mise en œuvre et à l’évaluation de ces efforts, et les soutiennent.
  • Lorsque le directeur exécutif/chef de la direction accorde une haute priorité à l’élimination des obstacles à l’inclusion, le personnel et les bénévoles sont plus susceptibles de participer à l’élaboration et à la mise en œuvre des initiatives.
  • Les cadres supérieurs ont un rôle important dans le développement, la mise en œuvre et le suivi des initiatives qui mènent à l’élimination des obstacles à l’inclusion.
  • Le personnel de service/programme direct « a des points de vue et des aperçus précieux dans lesquels tous les organismes devraient puiser durant leurs initiatives d’inclusion. »

De quoi cela a-t-il l’air et comment le faire ?

L’exercice suivant aidera à évaluer les progrès de la bibliothèque à engager le personnel dans le développement, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques et pratiques visant à éliminer les obstacles à l’inclusion sociale.

Exercice 4.0 Évaluer le progrès dans l’engagement du personnel
Questions Réponses Quelles sont les mesures nécessaires ? Quand ces mesures échoient-elles ?
1. Le personnel, les membres du conseil et les équipes de bénévoles se rendent-ils compte du fait que la bibliothèque est en train d’examiner les moyens de devenir plus inclusive ?

  • Si la réponse est négative, l’équipe d’inclusion doit fournir des suggestions sur la façon dont le personnel, les bénévoles et les membres du conseil peuvent éliminer les obstacles à l’inclusion dans leur travail.
2. Le personnel participe-t-il aux discussions visant à établir un profil démographique du groupe communautaire sur lequel la bibliothèque est en train d’enquêter ?
3. Le personnel est-il encouragé à poser des questions ou à faire des suggestions et des commentaires concernant les divers éléments du plan de la bibliothèque visant à éliminer les obstacles à l’inclusion ?
4. Les membres du conseil et le personnel ont-ils élaboré une vision partagée sur ce que signifie l’inclusion à la bibliothèque et à la communauté qu’elle sert ?
5. A-t-on demandé au personnel et aux membres du conseil de dresser ou de discuter une liste des avantages à éliminer les obstacles à l’inclusion ?
6. La mention « élimination des obstacles à l’inclusion » a-t-elle été ajoutée comme point permanent sur l’ordre du jour des réunions tenues par le personnel et le conseil ?
7. Les équipes de personnel ont-elles intégré dans les rapports mensuels, trimestriels et annuels par la direction, les équipes de programmes et d’autres équipes opérationnelles une section consacrée aux progrès d’intégration de politiques et pratiques qui mettent l’accent sur l’élimination des obstacles à l’inclusion ?

L’évaluation du degré d’engagement du personnel et du conseil est cruciale. Il est probable que les discussions tenues par les deux portent, à un moment donné, sur la notion « d’accès équitable ». Pour qu’une bibliothèque soit inclusive, nombreux affirment qu’elle doit être accessible de manière équitable par la communauté.

Mais que signifie un accès équitable vraiment ? Comment une bibliothèque peut-elle commencer à évaluer les composantes de l’accès équitable ? Dans un rapport sur l’inclusion sociale par Help the Hospices intitulé « Widening Access to Hospice Care » (2006), Yasmin Gunaratnam décrit quatre composantes de l’accès équitable qui peuvent être appliquées aux organismes à but non lucratif qui servent la communauté, y compris les bibliothèques.

Les quatre composantes de l’accès équitable sont :

  1. Disponibilité du service
  2. Utilisation et pertinence du service
  3. Adaptabilité
  4. Qualité

L’information ci-dessous peut servir à structurer le dialogue entre le personnel, les bénévoles et les membres du conseil sur l’élimination des obstacles à l’accès afin de garantir un accès équitable à la bibliothèque et à ses services.

Exercice 4.1 Inspirer un accès équitable – questions stimulantes pour le conseil et le personnel
Questions Réponses
1. Disponibilité du service : Comment la bibliothèque peut-elle éliminer les obstacles afin que les programmes, services et collections soient fournis à la communauté d’une manière adéquate et opportune ?
2. Utilisation des services : Comment la bibliothèque peut-elle accroître l’utilisation des services par l’amélioration du niveau de connaissance des services et des collections disponibles, et éliminer les obstacles organisationnels et sociaux qui interdisent l’accès ?
3. Pertinence et réactivité des services : Comment la bibliothèque peut-elle fournir des services culturellement adaptés et pertinents ? Comment la bibliothèque peut-elle adapter les programmes et services à différents groupes au sein de votre communauté ?
4. Qualité : Comment la bibliothèque peut-elle évaluer ses services afin de s’assurer que les utilisateurs des services sont en mesure de « tirer un avantage égal » adapté à leurs besoins ?

Après que l’équipe d’inclusion a répondu aux questions ci-dessus, elle doit – à l’aide de l’exercice type ci-dessous (4.2) – corroborer par des documents à l’appui la mise en œuvre de pratiques, politiques, programmes, services et collections révisés, nouveaux ou élargis, et en établir la priorité.

Exercice 4.2 Planification de l’accès équitable

Ce bref exercice aidera le personnel et les membres du conseil qui dirigent les efforts de développement des initiatives d’inclusion à :

  • suivre les diverses idées et pensées sur la façon d’éliminer les obstacles,
  • fournir une structure pour saisir les prochaines étapes,
  • déterminer qui est responsable et qui participe à l’élaboration de ces initiatives,
  • établir un échéancier pour ce développement et une méthode selon laquelle chaque équipe peut suivre la progression de ses efforts.
Principe d’accès équitable Pensées sur les pratiques, politiques, programmes et services, et collections, qu’ils soient nouveaux ou révisés Prochaines étapes Responsabilité Échéance Mise à jour sur les progrès réalisés
Disponibilité des services
Utilisation des services
Pertinence et réactivité des services
Qualité

Interprétation de l’outil de vérification – Comment évaluer l’état et le progrès

L’outil de vérification de l’inclusion sociale est conçu pour aider la bibliothèque à évaluer son état actuel et les progrès réalisés dans l’élimination des obstacles à l’inclusion sociale. Cette case contient quelques exemples pour vous aider lorsque vous utilisez l’outil de vérification pour la quatrième question.

État bas/Progrès bas

Ce peut être le cas lorsque le personnel de la bibliothèque ne cherche pas activement à éliminer les obstacles à l’inclusion. Le directeur exécutif peut ne pas être en train de promouvoir l’inclusion auprès du personnel. En conséquence, une direction claire vers l’inclusion n’existe pas.

Que devez-vous faire ? Soyez réceptif au changement.

Un élément clé du succès des initiatives d’inclusion est que le directeur exécutif assume un rôle de leadership en faisant de l’inclusion une priorité. Commencez par les questions donnant à réflexion ci-dessous et les autres exercices dans ce chapitre pour trouver les meilleurs moyens pour la bibliothèque d’incorporer l’inclusion dans sa planification et ses opérations quotidiennes.

État bas/Progrès élevé

Ce peut être le cas lorsque les obstacles à l’inclusion existent encore dans certains (ou tous) des programmes et services de la bibliothèque, mais la volonté de changement a été manifestée. Il se peut que le directeur exécutif soit d’accord et que le personnel soit en cours de formation sur les principes d’inclusion. Il se peut que certains efforts de planification et de consultation de la communauté soient en cours.

Que devez-vous faire ? Raffinez.

Il est essentiel de s’assurer que tout le personnel ait une compréhension approfondie de l’inclusion et de son importance dans le contexte de la bibliothèque. Utilisez les exercices dans ce chapitre pour vous assurer que les plans de la bibliothèque couvrent tous les aspects de l’élimination des obstacles à l’inclusion dans les documents de politique et de planification des services. Il est également utile d’ajouter des discussions sur l’inclusion et les progrès accomplis aux réunions du personnel.

État élevé/Progrès bas

Ce peut être le cas lorsque le personnel de la bibliothèque connaît les principes d’inclusion et que les programmes et services nécessitant des améliorations ont été cernés. L’inclusion est en cours de discussion, mais les progrès vers l’élimination de ces obstacles sont lents.

Que devez-vous faire ? Devenez intentionnel.

Utilisez les exercices dans ce chapitre pour orienter les efforts de la bibliothèque. Il est important de veiller à ce que toutes les mesures nécessaires pour éliminer les obstacles soient cernées, que la responsabilité soit attribuée et que les délais soient fixés. Il peut être utile aussi de créer des indicateurs pour surveiller les progrès vers l’inclusion, ainsi que d’apporter des modifications à la démarche de la bibliothèque si elle prend du retard.

État élevé/Progrès élevé

Ce peut être le cas lorsque le directeur exécutif soutient activement l’élimination des obstacles à l’inclusion, tous les programmes et services de la bibliothèque sont évalués et la bibliothèque a consulté la communauté et a apporté des modifications pour les rendre plus inclusifs. Le personnel de la bibliothèque entier tient compte de l’inclusion dans ses décisions. L’inclusion est discutée lors des réunions du personnel, et les progrès sont signalés au conseil.

Que devez-vous faire ? Encadrez les autres.

La bibliothèque fait preuve d’une forte capacité à soutenir l’ensemble du personnel à devenir plus concentré sur l’évaluation et l’élimination des obstacles à l’inclusion. Sans doute, il y aura eu de grands succès en cours de chemin, ainsi que certains échecs. Le partage de ces expériences avec d’autres bibliothèques aidera tout le monde à devenir plus inclusif.